S’abonner à la newsletter

En validant votre inscription, vous acceptez que le Diocèse de Châlons mémorise et utilise votre adresse email dans le but de vous envoyer mensuellement sa lettre d’informations.

Le magazine des catholiques du diocèse de Châlons

Édito de Mgr Touvet – Janvier 2022

Synodalité pratique

Portrait officiel de Mgr Touvet, évêque du diocèse de Châlons

Comme les mages, nous sommes invités à suivre l’étoile pour aller à la rencontre de Jésus le Sauveur, lui offrir notre vie et repartir en mission par un autre chemin, c’est-à-dire le cœur transformé. En ce début d’année, je fais le choix de revenir chaque mois sur un point précis de notre projet missionnaire diocésain « Prophètes de l’espérance ». La situation sanitaire a grandement touché notre dynamisme personnel et communautaire, et l’actualité récente de l’Église de France nous a tous assommés. La mise en œuvre ou le développement d’oasis de vie chrétienne s’en est trouvé affecté alors que cela apparaît d’autant plus urgent. Le pasteur que je suis en appelle à chacun pour voir comment se relancer.

Commençons par la nécessaire vie synodale de notre Église diocésaine. Il se trouve que le Pape a ouvert une très large consultation comme phase préparatoire au synode des évêques de 2023. Un petit livret a été proposé avec l’idée de simplifier le document romain très dense. Critiqué immédiatement par les uns et apprécié par les autres, ce livret n’est pas exclusif. D’aucuns se réfèrent directement aux 10 thématiques du Secrétariat Général du Synode, et c’est très bien. L’essentiel, c’est de participer, de vivre l’expérience. Je souhaite que, partout dans le diocèse, on se mobilise. Les équipes et groupes existants sont invités à échanger sur les thèmes proposés et à faire part de leurs expressions. Des petites équipes synodales peuvent aussi se mettre en place comme on le fait pendant le Carême. Il s’agit de s’écouter mutuellement et d’écouter le Saint-Esprit, et de parler ensemble de la vie de l’Église. La synthèse diocésaine sera rendue publique lors du pèlerinage diocésain du 8 mai.

Dans cette même ligne, et après avoir vécu moi-même de magnifiques moments d’écoute et de travail synodal à Lourdes lors de la dernière assemblée plénière, j’ai validé avec le conseil épiscopal le fait de revenir sur l’idée des conseils pastoraux par espace missionnaire (PE § 53). Puisqu’ils n’ont pas encore été mis en place, c’est possible sans dommage. Comme je bénéficie du conseil presbytéral (Can.495-502), j’envisage donc de travailler aussi avec un « conseil pastoral » (Can.511-514) composé de fidèles laïcs, dès que possible. Ce sera pour moi un lieu privilégié d’expression du peuple de Dieu. Les deux conseils pourront échanger leurs travaux et se compléter pour contribuer ensemble à la pastorale diocésaine.

Nous voulons tous vivre mieux l’Eglise-communion, n’est-ce pas ? Alors : en route !

+ Mgr François Touvet
Évêque de Châlons

Officiel

Curie diocésaine

En l’absence de modérateur de la curie, Mgr Touvet nomme à la date du 7 décembre 2021 un :

Comité de direction de la Curie (CDC)

composé comme suit de :

– L’évêque Mgr François Touvet et les vicaires généraux, les pères Denis Véjux et Marc Hemar

– Les chefs de service : MM. Philippe Port, économe diocésaine, en charge du service de l’économat et Florent Masson, délégué épiscopal à l’information, en charge du service Communication et nouvelle évangélisation, l’abbé David Bonnetain, chancelier du diocèse, en charge du secrétariat diocésain et de la chancellerie. Pourront s’y adjoindre selon les dossiers traités les chefs de services :

– Mlle Pascale Puppinck, déléguée diocésaine pour les laïcs en mission ecclésiale, et Don Erwan Courgibet, recteur du sanctuaire de L’Épine.

Le CDC traitera de toutes les questions relatives au fonctionnement de l’évêché et de la curie diocésaine. Il se réunira ordinairement tous les 15 jours, selon les besoins, et peut être saisi pour toute question relative au fonctionnement de l’évêché et/ou de la curie diocésaine.

Madame Véronique Leherle, assistante de direction, assurera le secrétariat du CDC.

Sur le plan de l’organisation générale, les personnels sont répartis entre les services de la façon suivante :

– Pour l’économat, Mmes Marie-Pierre Mathieu (Comptabilité générale), Valérie Dormont (Comptabilité paroisses, AIM et RCF), Christine Beckerich (Collectes), Deborah Vallée (Immobilier) et M. Patrick Michel (Ouvrier diocésain). Chef de service : M. Philippe Port.

– Pour le service communication et nouvelle évangélisation : Mmes Sandrine Silly et Lorena Reyes, chargées de communication, M. Antoine Mikus, chargé de l’informatique et des réseaux, auxquels s’adjoignent régulièrement des stagiaires. Chef de service : M. Florent Masson.

– Pour la chancellerie et le secrétariat diocésain, Mmes Isabelle Lemoine, secrétaire, et Suzanne Conraux, chargée de l’accueil. Chef de service : l’abbé David Bonnetain.

– Pour les laïcs en mission ecclésiale, tous les LEME des services diocésains et des paroisses et espaces missionnaires. Cheffe de service : Mlle Pascale Puppinck.

– Pour le sanctuaire de L’Épine, les religieuses bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre et Mme Aurélia Granson-Legroux, responsable des services du sanctuaire. Chef de service : don Erwan Courgibet.

Remerciements

Au nom du Saint-Père, le Cardinal Préfet de la Congrégation pour les Églises orientales exprime sa profonde gratitude envers les fidèles du diocèse pour leur offrande de 2.133 €, provenant de la quête en faveur des chrétiens de Terre-Sainte, effectuée dans les paroisses.

Infos locales et nationales

Rapport CIASE :

contribution des diocèses

Les évêques de France réunis en Assemblée plénière ont décidé en mars et novembre 2021 de mettre en œuvre des mesures de lutte et de reconnaissance et réparation pour les personnes victimes, quand elles étaient mineures, d’actes d’abus sexuels commis au sein de l’Église. Ce dispositif a été adopté et complété en novembre 2021, suite à la réception du rapport de la Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l’Église (CIASE).

Parmi ces mesures figure le fonds SELAM qui a pour mission de financer les indemnisations que l’Instance nationale indépendante de reconnaissance et de réparation (INIRR) recommandera d’accorder aux personnes victimes.

Pour le diocèse de Châlons, outre la contribution personnelle de l’évêque, le Conseil Diocésain pour les Affaires Économiques (CDAE) a décidé d’affecter le produit de la vente du terrain rue St Fiacre à Sézanne et de la salle paroissiale de Loisy sur Marne soit 115 000 €.

Ligne d'écoute nationale pour les victimes d'abus dans l'Église

Prochaine rencontre

de la fraternité diaconale

La rencontre de la fraternité des diacres et épouses du diocèse de Châlons se tiendra le dimanche 16 janvier à Sézanne, dans l’espace missionnaire de la Brie. Après le temps d’accueil, ils participeront à la messe paroissiale (10h30) pour la fête patronale de Sainte Léonie Aviat, présidée par notre évêque. Après le partage du repas dans la nouvelle maison paroissiale (anciennement chez les sœurs de Bon Secours), ils réfléchiront ensemble sur la place des diacres dans les espaces missionnaires, en collaboration avec les équipes de prêtres et les laïcs. Actuellement il y a 17 diacres; Nous avons deux journées annuelles de la fraternité diaconale, une journée pour les diacres de Champagne Ardennes et épouses tous les deux ans (depuis plusieurs années, elle se déroule à L’Épine), pour le dimanche du Christ Roi, des rencontres de petites fraternités sur les espaces missionnaires et tous les deux ans un voyage de la fraternité diaconale en alternance avec le voyage des prêtres. Cette année nous irons à Lisieux (et Alençon) sur les pas de la petite Thérèse du 16 au 18 mai 2022 avec notre évêque

Infos locales et nationales

Récollections des équipes pastorales de conduite 2022

Dimanche 30 janvier 2022 à Vitry le François

Sous-sol église Charles de Foucauld avenue Marcel Bailly 51300 Vitry-le-François

Ou mardi 1er février 2022 à Baye

Foyer de Charité 4 Grande rue 51270 Baye

Chers amis,

Il est de coutume depuis des années que les membres des Équipes Pastorales pour la Conduite des Paroisses se retrouvent pour une journée de récollection.

Monseigneur Touvet dans sa lettre ci-jointe, vous invitent à cette journée.

Nous savons que votre temps est bien occupé, mais c’est un temps riche pour vous aider à poursuivre votre mission.

Nous renouvelons cette année l’option d’une récollection sur une seule journée, avec un choix entre deux dates et deux lieux différents. Cette formule a pour but de faciliter votre participation.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question éventuelle. Bien fraternellement.

Jean-Pierre CASPAR, Animateur en Pastorale

06 72 24 93 43 / jp.caspar@laposte.net

Denis CASTERS, Animateur en pastorale

06 65 50 82 00 / casters.evrard@wanadoo.fr

Père Marc HÉMAR, Vicaire Général

03 26 74 67 04 / marc.hemar@orange.fr

Informations pratiques pour la recollection

• À Vitry, et à Baye nous prendrons un repas « tiré du sac », chacun consommant son propre pique-nique sans partage avec autrui en raison de la crise sanitaire. Le café vous sera servi sur place. Une corbeille sera à votre disposition pour y verser votre libre participation aux frais.

• L’accès à Baye : sur la route d’Épernay à Sézanne (D 951) à une vingtaine de kms de Sézanne, le Foyer de Charité se situe au milieu du village, 4 Grande rue, en restant sur la D 951.

• À Vitry, rendez-vous au sous-sol de l’église Charles de Foucauld, avenue Marcel Bailly, quartier Rome Saint Charles. À Vitry-le-François, prendre la direction de Frignicourt puis tourner à gauche au « Super U » en direction de l’hôpital.

Pensez à apporter votre livret

« Prophètes de l’espérance »!

Merci de nous envoyer votre inscription au mail suivant : jp.caspar@laposte.net avant le dimanche 23 janvier 2022, avec Prénom/Nom, téléphone, mail, paroisse, et bien indiquer si vous s’inscrit pour la récollection du dimanche 30 janvier 2022 à Vitry ou pour le mardi 1er février 2022 à Baye. Un simple mail contenant les informations ci-dessus suffira.

Invitation de Mgr Touvet

Chers amis des équipes pastorales de conduite,

Dans chaque paroisse du diocèse, ou presque, vous assurez une belle et grande mission en étroite collaboration avec le pasteur qui vous a été donné. De grand cœur, je vous redis ma reconnaissance pour votre dévouement alors que notre Eglise traverse une période douloureuse de son histoire. Vous contribuez, par votre engagement, à lui donner un « visage », au plus près des gens, et cela n’est pas toujours facile dans un contexte de déchristianisation profonde.

A l’heure où, dans la perspective du synode qui aura lieu à Rome en 2023, nous partageons sur la synodalité, sur notre capacité à « marcher ensemble », je ne peux qu’encourager les équipes pastorales à continuer la mission que je leur ai confiée et à redire combien je souhaite qu’il en existe dans chaque paroisse, ou sur 2 ou 3 paroisses voisines.

Ces équipes sont essentielles pour développer la nécessaire coresponsabilité et vivre la synodalité.

Comme chaque année, je vous encourage à venir à la récollection des membres des équipes. C’est un moment très important pour moi, et pour vous aussi, je l’espère. C’est en effet l’occasion de se recentrer sur l’essentiel pour être en mesure de le donner autour de nous : sans la nourriture de la Parole de Dieu, la prière communautaire, le service fraternel, l’accueil de l’enseignement de l’Église, votre service deviendrait stérile et insensé, tout comme mon ministère et celui de votre curé.

Cette année, nous verrons comment les orientations pastorales que je vous ai adressées dans le projet missionnaire Prophètes de l’Espérance prennent peu à peu consistance à l’échelle de votre paroisse et de votre espace missionnaire.

Dans l’attente de vous revoir et la joie de faire route ensemble, je vous remercie de votre attention et de votre confiance.

Avec mes meilleurs vœux de grâce et de sainteté pour la fête de la Nativité et pour une nouvelle année missionnaire.

 François TOUVET

Évêque de Châlons

Église Universelle

Vœux du pape au corps diplomatique

Comme chaque année, le Saint-Père a prononcé devant les représentants du corps diplomatique un discours de vœux très attendu. Il a en premier lieu rappelé la nécessité de lutter de façon mondiale, concertée et en accord avec la science, contre la pandemie, en favorisant la vaccination. Le devoir de prendre soin de sa santé et de celle des autres l’emporte sur les idéologies qui véhiculent de fausses informations.

Le Saint-Père a ensuite rappelé ses rencontres avec des migrants, louant les personnes qui les accueillent. Il a appelé rejeter la pensée selon laquelle les migrants seraient « le problème des autres ».

« Premier vecteur du développement humain intégral », l’éducation a un rôle dans « la croissance spirituelle, morale et sociale des jeunes». D’où la douleur du Pape face aux abus sur mineur, des « crimes sur lesquels il faut avoir la ferme volonté d’établir les responsabilités, de rendre justice aux victimes et d’empêcher que de telles atrocités ne se reproduisent ».

Il a aussi rappelé que les solutions aux problèmes du monde doivent tenir compte d’une vraie diversité et favoriser la liberté d’expression, incompatible avec la cancel culture qui est un véritable colonialisme idéologique.

Guide pour les équipes synodales du diocèse de Châlons, en vue du synode de 2023