S’abonner à la newsletter

Restez informés en recevant les lettres mensuelles de l’Église catholique du diocèse de Châlons.

S'abonner à la newsletter

En validant votre inscription, vous acceptez que le Diocèse de Châlons mémorise et utilise votre adresse email dans le but de vous envoyer mensuellement sa lettre d’informations.

Le magazine des catholiques du diocèse de Châlons

Édito de Mgr Touvet – Décembre 2020

DIEU SAUVE !

C’est ce que veut dire le nom de « Jésus ». En naissant parmi les hommes, Dieu vient nous sauver de la mort. C’est le cœur de notre foi chrétienne. Le petit enfant de la crèche à Bethléem est le même qui meurt sur la Croix à Jérusalem. Sa résurrection au matin de Pâques nous ouvre les portes de la vie éternelle. Il n’est pas venu pour faire joli dans le décor. Il est venu nous sauver. C’est tout de même important de le redire. C’est notre foi.

Dans ce contexte de déprime, de détresse et d’angoisse générées par l’épidémie et les restrictions qui nous sont imposées, nous approchons de la grande fête de la Nativité. On se demande si nous verrons un jour la fin du tunnel… Pourtant, quoi qu’il arrive, nous la fêterons cette venue de Dieu au milieu de nous. Des incertitudes planent encore sur les possibilités de se rassembler en famille ou de se déplacer, et même sur les conditions des célébrations dans nos églises ; nos nerfs sont mis à rude épreuve. Mais nos cœurs sont tournés vers Jésus, le Sauveur qui vient. Et nous nous préparons à ce grand évènement spirituel. Cette année, plus que d’autres, la naissance de Jésus porte un grand message d’espérance. Les mêmes qui répètent en boucle des statistiques morbides et interdisent les célébrations religieuses sont incapables d’offrir à la population la moindre perspective d’espérance. C’est terrible ! C’est aussi significatif de la pauvreté spirituelle d’aujourd’hui et du désert dans lequel nous vivons. Quelle sécheresse ! Rien pour élever les cœurs, rien pour offrir la lumière, rien pour tracer une route. Dieu a été mis à la porte…

N’y a-t-il pas là un formidable défi missionnaire pour nous tous ? Je le crois. Jésus est la lumière venue dans ce monde pour éclairer « le peuple qui marchait dans les ténèbres ». À nous de donner cette lumière de Bethléem, la grâce de Dieu, la puissance de son amour, la douceur de sa tendresse. Les travailleurs sans travail, les familles dispersées, les jeunes sans avenir, les migrants sans toit, les malades sans visite, les personnes âgées sans compagnie attendent de nous cette lumière. Il est temps d’être « prophètes de l’espérance ».

« Venez Divin Messie nous rendre espoir et nous sauver. Vous êtes notre Vie, venez, venez, venez. »

+ Mgr François Touvet
Évêque de Châlons

Officiel

Avis et prière

Le diocèse s’associe à l’action de grâce de la Congrégation des Sœurs de l’Annonciation de Bobo-Dioulasso le 12 décembre 2020 à l’occasion de la profession perpétuelle de Sœur Odette (communauté de Saint-Memmie) et assure ses sœurs en religion et les membres de sa famille de la prière de tous.

Séminariste

Après l’année de propédeutique à Paray-le-Monial en 2019-2020, Jean Florin est entré au séminaire de Paris en septembre dernier. Pendant ses séjours dans le diocèse, il est envoyé en insertion paroissiale à Sézanne, auprès de l’équipe des prêtres de l’espace missionnaire de la Brie.

Annuaire diocésain

Il est en ligne depuis le 1er décembre. Chacun peut le consulter sur chalonsenchampagne.annuaire-eglise.net Il ne mentionne que les personnes ayant donné leur accord écrit (selon la réglementation européenne en vigueur). Les autres sont invitées à répondre sans tarder au secrétariat diocésain si elles souhaitent y figurer.

Infos locales

Le sanctuaire Notre Dame de L’Épine à l’heure du click-and-collect

La crise sanitaire crée pour les professionnels des contraintes en matière d’accueil physique des clients, qui sont plus enclins à commander en ligne et à se tourner vers des commerces de proximité, renonçant ainsi à utiliser de grandes plateformes comme Amazon. Une aubaine pour les petits commerces comme la boutique de la basilique qui en a profité pour créer son « click-and-collect », service de réservation en ligne et de retrait en magasin. Cette solution digitale a permis à beaucoup de commerçants de continuer leur activité, même a minima, et de gagner en visibilité. Les consommateurs s’y retrouvent aussi : pas de frais d’expédition ; pas de file d’attente au magasin ; le respect strict des gestes barrières. Plus d’infos sur :
https://www.facebook.com/NDLepine
À utiliser sans modération pour les cadeaux de fin d’année, et même plus…!

Marché aux santons de L’Épine

Si vous n’êtes pas un habitué des achats en ligne, rassurez-vous ! La boutique de la basilique a ré ouvert ses portes à de nouveaux horaires : tous les après-midis de 14h à 17h30 et les mercredi, vendredi, samedi et dimanche matin de 9h à 12h. Depuis le samedi 28 novembre tous les articles de Noël ainsi que les santons et décors d’Aubagne sont disponibles.

Qui de neuf pour les messes ?

Le ministre de l’intérieur vient de donner le 2 décembre la jauge suivante que nous appliquerons les Dimanches 6 et 13 décembre, même si elle est bien contraignante : « laisser libres 2 sièges entre chaque personne ou entité familiale et n’occuper qu’une rangée sur 2 », c’est-à-dire 1 place sur 6.

Nous attendons une nouvelle jauge à appliquer à partir du 15 décembre, jour de la fin du confinement. Le Premier Ministre a laissé entendre, mais rien n’est sûr, que des dispositions exceptionnelles pourraient être accordées pour la soirée du 24 décembre. Attention à la Commission européenne qui préconise les célébrations de Noël en ligne !

Quoi qu’il en soit, il faudra sans doute élargir la proposition des messes de Noël afin d’accueillir tout le monde de façon paisible, et inviter les fidèles à venir aussi le 25 décembre où les églises sont habituellement moins fréquentées.

Fête de l’Immaculée Conception : Messe à la basilique Notre-Dame de L’Épine à 18h30, et dans toutes les paroisses.

Fête de Noël : Mgr Touvet célébrera la Nativité le 23 décembre à la maison d’arrêt de Châlons, le 24 décembre à Notre-Dame d’Épernay à 18h puis à Magenta à 20h, puis le 25 décembre à 10h30 à la cathédrale, où il présidera aussi les vêpres solennelles à 17h. 

Infos nationales

Solennité de l’Immaculée conception de Marie, mardi 8 décembre 2020 

L’Immaculée Conception signifie que Marie, la Mère de Dieu, a été préservée de tout péché dès le premier instant de sa conception, dans le sein de sa mère. Le pape Pie IX a proclamé le dogme en 1854, soit quatre ans avant que la « Belle Dame » de Massabielle se présente ainsi, le 25 mars 1858, à Bernadette Soubirous : « Que soy era Immaculada Councepciou. » (Je suis l’Immaculée Conception). C’est certainement à ce moment que l’abbé Peyramale, alors curé de Lourdes, fut convaincu de l’authenticité des apparitions de la Vierge à Bernadette…

Pour le sanctuaire de Lourdes cette fête résonne donc de façon toute particulière, c’est pourquoi les chapelains nous proposent de nous associer à la prière suivante :

Sainte Vierge Marie, à ton école,
Bernadette est entrée en relation
avec la Trinité Sainte
par le signe de la croix.

En lui enseignant la prière et la pénitencepour les pécheurs,
tu lui as communiqué la joie du salut.

Tu lui as révélé la beauté de ton cœur très pur en lui disant :
« Je suis l’Immaculée Conception. »

Ce temps de l’Avent nous invite à prier plus instamment
pour accueillir le Sauveur.

Avec Bernadette, nous nous tournons vers toi
alors que le monde traverse un temps d’épreuve.

Intercède pour nos malades et pour ceux qui les soignent.

Prie pour ceux qui souffrent
de l’isolement, de la peur, ou de la précarité.

Veille sur l’Église de ton Fils,
sur chacun d’entre nous,
sur ceux qui ne peuvent pas
participer aux sacrements de la foi.

Donne-nous d’être docile comme toi
à la volonté du Père.

Dans l’espérance que la Vie
triomphera de la mort,
nous voulons chanter avec toi, dès maintenant,
la gloire du Père et du Fils et du Saint-Esprit.
Amen !

Des roses pour Notre Dame de Lourdes

Le 8 décembre, jour de la fête de l’Immaculée Conception, le Pape dépose traditionnellement à Rome, place d’Espagne, un bouquet de fleurs au pied d’une colonne de marbre, haute de plus de 11 m, et supportant une statue de Marie qui rend hommage à son Immaculée Conception. Cette année, en raison de la pandémie de Covid-19, le Pape ne pourra pas s’y rendre. Cependant à Lourdes, à l’endroit même où la Vierge a dit : « Je suis l’Immaculée Conception », le Sanctuaire s’associe à cette tradition. Plus de 15 000 roses, réservées en ligne par les pèlerins*, seront déposées à la Grotte aux pieds de Notre-Dame, pour lui rendre un même hommage et prolonger ainsi la joie de Bernadette disant : elle avait une rose jaune sur chaque pied, couleur de la chaîne de son chapelet.

Des roses pour Notre Dame de Lourdes

Le diocèse de Lyon nous propose de participer au geste de la lumière pour dire « merci Marie », en plaçant des lumignons sur nos fenêtres pour  #illuminercommejamais : « Soyons des milliers à déposer des bougies à nos fenêtres le 8 décembre 2020 pour dire tous ensemble à la Sainte Vierge : « S’il te plaît Marie… ». Des lumignons pour dire notre solidarité, nos pensées et confier nos intentions. »
Renseignements sur https://stpmarie.com

Quatre femmes inspirantes pour l’Avent

Marie, Geneviève, Madeleine, Thérèse… Femmes et saintes… Replongez-vous dans la spiritualité de ces quatre figures majeures dont le message nous porte encore aujourd’hui. C’est sur vodeus.tv que vous trouverez des vidéos qui vous aideront à cheminer vers Noël. Ces documentaires et reportages sont proposés en accompagnement de la série de l’Avent au féminin diffusée dans l’émission du Jour du Seigneur (lejourduseigneur.com).

Église universelle

Message du Pape pour décembre 2020 : la prière peut changer la réalité et les cœurs

Dans sa nouvelle vidéo, le Saint-Père nous invite à nourrir notre relation à Jésus-Christ par une vie de prière.

La prière nous rapproche du Père

En cette année marquée par la pandémie mondiale du COVID-19, le Saint-Père partage avec nous le secret de la vie de Jésus, « clé pour que nous puissions entrer en dialogue avec le Père » : la prière. (…) La prière, l’écoute de Jésus, la contemplation de Jésus, le fait de lui parler comme à un ami, transforme notre vie. C’est le chemin pour nous rapprocher du Père.

La prière du Pape pendant la pandémie

Le Pape lui-même est un homme de prière, et La Vidéo du Pape* en témoigne en reprenant les images des moments les plus émouvants de l’année 2020 : prière pour la pandémie sur une place Saint-Pierre vide ; pèlerinage au crucifix de San Marcelo sur la Via del Corso au centre de Rome ; recueillement devant l’icône byzantine Salus Populi Romani en la basilique romaine de Sainte-Marie-Majeure. 

Jésus-Christ : une vie sous le signe de la prière

Pour le Pape François, la prière n’est pas seulement un espace ou un moment de contemplation intérieure. « La prière transforme la réalité. Et elle change nos cœurs », dit-il dans La Vidéo du Pape*. La prière produit toujours un changement. « Nous pouvons faire bien des choses, mais sans la prière, ça ne marche pas », ajoute-t-il. Il a par ailleurs profité de l’audience générale du 4 novembre pour évoquer le recours constant de Jésus à la prière : « Au cours de sa vie publique, Jésus a constamment recours à la force de la prière. Les Évangiles nous le montrent lorsqu’il se retire dans des lieux à l’écart pour prier. Il s’agit d’observations sobres et discrètes, qui laissent seulement imaginer ces dialogues 

orants. Celles-ci témoignent cependant clairement que, également dans les moments de plus grand dévouement aux pauvres et aux malades, Jésus ne négligeait jamais son dialogue intime avec le Père. »

La prière au cœur de la mission de l’Église

Aujourd’hui, le Réseau Mondial de Prière du Pape* relie par la prière des millions de catholiques du monde entier, issus de divers pays, cultures, contextes sociaux et ecclésiaux : grâce à La Vidéo du Pape* mais aussi la plateforme de prière “Click To Pray” et Le Chemin du cœur. (…) Le pape François [résume] très simplement : « Le cœur de la mission de l’Église est la prière ». Pour beaucoup, la prière n’est qu’un moment de calme ou de réflexion, mais pour ceux qui découvrent sa profondeur, elle est la respiration du cœur. La prière nous ouvre à l’Amour, qui a un visage, Jésus-Christ, elle nous conduit au Père. Souvent, ses fruits, sa fécondité, ne sont pas immédiatement visibles. Comme une graine semée en terre, elle a besoin de temps… mais sa fécondité est immense, ainsi que le dit l’Évangile : elle produit trente, soixante et même cent pour un (Mc 4,20). La prière est essentielle à la mission de l’Église. « Prions pour que notre relation personnelle à Jésus-Christ soit nourrie de la Parole de Dieu et par une vie de prière ».

Communiqué de presse (Extraits)
Cité du Vatican, 1er décembre 2020

Défis-Intentions de prière du Saint-Père pour 2021

JANVIER : La fraternité humaine
FÉVRIER : La violence contre les femmes
MARS : Le sacrement de la réconciliation
AVRIL : Les droits fondamentaux
MAI : Le monde de la finance
JUIN : La beauté du mariage
JUILLET : L’amitié sociale
AOÛT : L’Église
SEPTEMBRE : Un mode de vie écologiquement durable
OCTOBRE : Être des disciples missionnaires
NOVEMBRE : Les personnes qui souffrent de dépression
DÉCEMBRE : Les catéchistes

*prieraucoeurdumonde.net