S’abonner à la newsletter

Restez informé en recevant les lettres mensuelles de l’Église catholique du diocèse de Châlons.

En validant votre inscription, vous acceptez que le Diocèse de Châlons mémorise et utilise votre adresse email dans le but de vous envoyer mensuellement sa lettre d’informations.

Le magazine des catholiques du diocèse de Châlons

Édito de Mgr Touvet – Janvier 2020

À vin nouveau, outres neuves

C’était le thème de notre récollection diocésaine au moment d’entrer dans le temps de l’Avent. Nous avons été très nombreux à participer. En ce début d’année, je suis heureux de vous partager ma joie. Nous avons reçu l’enseignement proposé comme une belle lumière, des paroles simples et concrètes pour continuer ensemble la route de la conversion pastorale et missionnaire.

En ce mois de janvier, dans notre région comme en d’autres, nous nous rassemblerons nombreux pour fêter saint Vincent, à Épernay avec l’archiconfrérie, et dans tous nos villages de la vallée de la Marne, de la Côte des Blancs, des Coteaux-Sud d’Épernay, du Sézannais et du Vytriat. Le savoir-faire des vignerons est une belle parabole pour vivre ce processus et ouvrir une nouvelle étape dans la vie de notre diocèse. Préparons les « outres neuves » en demandant au Seigneur : « donne-nous Seigneur un cœur nouveau, mets en nous Seigneur un esprit nouveau ». L’élan missionnaire de notre communauté diocésaine dépend de notre conversion personnelle, à chacun.

Le vin nouveau à mettre dans nos cœurs, c’est l’Évangile du salut, c’est l’amour de Jésus, c’est la Miséricorde du Père, c’est le souffle de l’Esprit. Et comme le « bon vin réjouit le cœur de l’homme » (Psaume 103,15), avançons avec joie.

C’est le vœu que je forme pour chacun et pour notre Église diocésaine. Le projet missionnaire que je donnerai le jour du pèlerinage diocésain nous y aidera.

Bonne année !

+ François TOUVET
Évêque de Châlons

Infos locales

Rendez-vous le 9 février pour un dimanche fraternel : entre générations, venez prendre un repas (aperitif plat dessert) puis passer un après-midi de détente autour de jeux de société. Une occasion de se détendre entre générations, familles, ados, personnes âgées… autour de jeux de cartes, jeux de plateaux, jeux simples ou compliqués !

Inscription obligatoire (10€ par adulte, 5€ pour les – de 12 ans) sur :

chalons.catholique.fr/lepine

L’obole de la veuve

Quand on parle denier, on parle traitement des prêtres, salaires des laïcs en mission, dons en baisse, communication, campagnes de collecte, reçus fiscaux… et c’est important. Et puis, au milieu de tout cela, une personne nous rappelle, par un message accompagnant un don, que, comme au temps du Christ, quand beaucoup donnent de leur superflu certains donnent de leur essentiel, dans un élan d’amour et de confiance pour Dieu et son Église, qui ne peuvent que nous appeler à la reconnaissance, à l’humilité et à la louange.

Exceptionnellement, voici quelques extraits d’un message très touchant reçu avec un don, pour nous rappeler l’essentiel : « J’étais veuve à 40 ans avec 6 enfants, depuis je fais pour le mieux mais (…) je vais avoir 91 ans et je suis en mauvais état. J’AIME DIEU ET JÉSUS et c’est ce qui me fait vivre. »

Nous pouvons relire ce passage de l’Évangile selon saint Marc (Mc 12, 41-44) :

« Jésus s’était assis dans le Temple en face de la salle du trésor, et regardait comment la foule y mettait de l’argent. Beaucoup de riches y mettaient de grosses sommes. Une pauvre veuve s’avança et mit deux petites pièces de monnaie. Jésus appela ses disciples et leur déclara : « Amen, je vous le dis : cette pauvre veuve a mis dans le Trésor plus que tous les autres. Car tous, ils ont pris sur leur superflu, mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a mis tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre. »

 

Prière pour l’unité des chrétiens

Du 18 au 25 janvier aura lieu la semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Une fête de l’unité sera célébrée le dimanche 26 à L’Épine pour clôturer cette semaine de prière et d’échanges.

Une fête de l’unité des chrétiens est proposée dimanche 26 janvier 2020, Salle Odette Prévost, à L’Épine de 15h à 18h, avec la participation de Mgr Touvet, du pasteur Pascal Geoffroy et de pasteurs évangéliques. Louange, convivialité, goûter et prière sont au programme de ce temps fort ouvert à tous (Entrée libre). Pour plus de renseignements : Yannic et Monique Cossiez, délégués diocésains à l’Unité des chrétiens unite@chalons.catholique.fr

Mais la semaine de l’Unité, c’est aussi :

  • À Ste Menehould, mardi 21 janvier à 17h, chapelle des Vertes Voyes, Place des droits de l’homme.
  • À Vitry-le-François, mardi 21 janvier à 19h30, à l’Ambassade Chrétienne Pentecôtiste, 4 rue de la Faïencerie.
  • À Sézanne, vendredi 24 janvier à 20h, salle du Bon Secours.
  • À Epernay, vendredi 24 janvier, à 20h, au temple, 2 rue de la Poterne.

Visite de Monseigneur Touvet au Vietnam

Le 2 janvier, après un long voyage en avion, Monseigneur François Touvet est arrivé au Vietnam, plus précisément dans le district de Xuan Loc où résident les sœurs amantes de la croix, congrégation que l’on connait bien dans notre diocèse. Chaque jour, il va de découverte en découverte, de nouvelles personnes, de nouveaux lieux, de nouvelles histoires. Il est accompagné par le père Dominique Lê, curé des paroisses Saint Dominique Savio des 3 rivières et Sainte Edith Stein de la Suippe, originaire du lieu et son interprète le temps du séjour. Le père Dominique Lê n’est pas le seul vietnamien à avoir tout laissé pour être prêtre dans le diocèse de Châlons. Comme lui, d’autres hommes et femmes ont choisi d’être missionnaires pour les enfants de France d’aujourd’hui qui ne connaissent pas Jésus, à l’image des missionnaires français qui avaient jadis annoncé l’Évangile au Vietnam.

Dans ce contexte, ce voyage est une opportunité pour notre évêque de leur témoigner sa reconnaissance, en rencontrant leur famille, et en découvrant la culture et le pays où leur foi a grandi. Ce sont des moments d’une grande fraternité qu’il lui est donné de vivre avec les catholiques et les religieuses, qui s’investissent auprès d’enfants abandonnés ou ayant un handicap, et auprès de futures mamans en détresse. Autres moments intéressants : ceux passés avec les séminaristes et l’évêque de Xuan Loc, Mgr Joseph Dinh Duc Dao qui livre quelques chiffres vertigineux : dans son diocèse, 3000 enfants au caté dans une paroisse, 440 séminaristes, 400 prêtres diocésains en activité… De quoi nous réveiller et nous encourager à la mission !

Officiel

Avis

Au nom du Saint-Père, le Cardinal Léonardo Sandri, préfet de la Congrégation pour les Églises orientales, exprime sa profonde gratitude envers les fidèles du diocèse pour leur offrande de 950 €, provenant de la quête du Vendredi-Saint 2019 pour la Terre Sainte.

Au nom du Saint-Père, Mgr Andréa FERRANTE, représentant la nonciature apostolique, exprime sa profonde gratitude envers les fidèles du diocèse pour leur offrande de
2 234€, provenant de la quête pour le Denier de Saint-Pierre.

Honoraires de messes

Depuis le 1er janvier 2020, les honoraires de messes sont fixés à 18€, et la neuvaine à 180 € (décision Assemblée plénière des évêques de novembre 2019)

La CEF définit aussi des honoraires à appliquer pour l’intervention d’un conférencier extérieur du diocése. Se renseigner auprès de l’économe diocésain.

Église universelle

Prière du pape pour janvier 2020 : ensemble, réparons la paix !

Le Réseau mondial de prière du Pape est un service pontifical. Il relaie l’appel du Saint Père à tous les chrétiens pour les mobiliser face aux défis de l’humanité et de la mission de l’Église et vivre, unis au Cœur de Jésus, une mission de compassion pour le monde. Il édite le Webmagazine prieraucoeurdumonde.net, qui diffuse une vidéo mensuelle du Pape François et apporte idées, témoignages et propositions pour relever le défi. En ce mois de Janvier, le pape appelle à prier pour favoriser la paix dans le monde.

« Prions pour que les disciples de Jésus, les croyants et les personnes de bonne volonté favorisent ensemble la paix et la justice dans le monde. »
Fêter la nouvelle année n’est pas en ajouter une au poids des précédentes ; c’est venir boire à la source de la Vie et recevoir à l’intime une énergie créatrice qui change le regard. De même, prier pour la justice et la paix, n’est pas rêver à un monde meilleur tout en amassant des armes pour préserver sa tranquillité et son pré carré. La guerre se loge déjà là. La justice et la paix ont besoin d’être construites chaque jour. Chaque jour, il nous faut travailler à sortir de la guerre qui s’immisce en nous et entre nous. Attention, ce travail ne se fait pas avec n’importe quelle arme. Celle qui est donnée par le pape dans son intention est le mot ‘ensemble’. Ensemble, les disciples de Jésus, les croyants et les personnes de bonne volonté. Chacun est appelé à sortir de son vouloir propre et de ses intérêts propres et à aller à la rencontre de l’autre. Ce travail commence par soi-même. Humainement cela peut ressembler à de la pure folie. C’est la folie de l’Évangile de Jésus, pour une part de Gandhi ou de Lanza del Vasto, disciple de Jésus. La prière commence donc par demander pour soi-même la grâce de se laisser prendre dans ce mouvement qui peut conduire à la croix. Les religions, les entreprises, les États peuvent-ils s’engager sur un tel chemin ? Un désarmement unilatéral n’honore pas l’invitation à travailler ensemble. S’en tenir à l’équilibre de la peur est déjà consentir à la défaite. Retrouvez tous nos articles sur le Web Magazine : https://www.prieraucoeurdumonde.net Il faut aller plus loin et cela passe par des hommes. Saint François est allé à la rencontre du Sultan en pleine croisade. Gandhi est un homme d’État. La réconciliation Franco-Allemande est advenue grâce au courage de quelques-uns. Ceux qui prennent le chemin de la justice et de la paix sont les premiers transformés. En ce mois de janvier, nous pouvons reprendre la prière de saint François : « Seigneur, fais de nous des artisans de paix. », qu’elle donne une lumière nouvelle à toute notre année. Bonne année à chacun !

Père Daniel Réjent, directeur national du réseau