L’Église ne vit que de vos dons !

Le diocèse de Châlons a comme forme juridique “l’Association diocésaine de Châlons.” Cette association est ce qui rend possible au plan matériel la vie de l’Église au service de tous. Elle reçoit comme dons le denier, les legs, les quêtes et le casuel (dons particuliers faits à l’occasion d’un mariage d’un baptême ou de funérailles). Vous avez donc plusieurs moyens possibles pour soutenir l’Église dans sa mission :

Pour tout renseignement :

Association diocésaine, Service collecte
20 rue de l’Abbé Pierre Gillet
51038 Châlons en Champagne
Tel : 03 26 68 98 81 denier@chalons.catholique.fr

  • Pourquoi donner au denier de l’Eglise ?

Créé par l’Eglise catholique en France après la séparation de l’Eglise et de l’Etat en 1905, le denier de l’Eglise a été institué pour permettre le traitement des prêtres qui était alors pris en charge par l’Etat.

Le Denier n’est pas un don comme les autres. Il ne fait pas appel à la générosité, mais plutôt à un sentiment d’appartenance ou de fidélité envers l’Eglise, pour ceux qui sont plus spécialement en charge d’annoncer l’Evangile et de faire vivre l’Eglise, aient une juste rémunération.

A quoi sert le Denier ?

Le Denier couvre une partie importante des charges : traitement, charges sociales, formation, logement et frais pour les prêtres et pour les laïcs en mission.

 

  • Autres collectes : pour que le Diocèse vive, il a besoin d’être soutenu pour la formation des séminaristes, et pour l’entretien des bâtiments lui appartenant.
Léguer est un acte spirituel avant tout ; L’Homme a besoin de laisser une trace de son passage, c’est cela que l’Eglise veut accueillir.

Pourquoi léguer à l’Eglise ?

  • Un leg à l’Eglise est totalement exonéré de droit de succession.
  • Grâce à vos dons, l’Eglise peut et pourra assumer l’entretien et la construction des églises, assurer les sacrements, former des séminaristes, répondre aux questions les plus profondes que se posent les chrétiens, faire entendre une vois chrétienne, donner leur place aux personnes les plus démunies, enseigner, faciliter la transmission de la foi, financer la vie quotidienne des prêtres tout au long de leur vie y compris en maison de retraite.

Offrande faite au cours des messes par les fidèles. La plupart des quêtes du dimanche restent la propriété de la paroisse et servent à couvrir ses dépenses (chauffage, personnel, entretien, activités…) Certains dimanches, la quête est réservée à un emploi spécial : partage avec d’autres Églises, œuvres caritatives…

Ce sont des offrandes faites à l’occasion des grands moments de la vie : lors des sacrements de baptême, mariages et lors des funérailles.

C’est avec le denier de l’Église, les quêtes et les offrandes de messes l’une des ressources d’un diocèse

Toute préparation et toute célébration occasionnent souvent des frais que votre participation pourra aider à couvrir.

Le montant de l’offrande est libre.

A chacun en conscience de le déterminer.

A titre indicatif :

  • lors d’un baptême : entre 50 et 150€,
  • lors d’un mariage entre 200 et 500€ ou 3% du prix total des festivités de votre mariage
  • pour les funérailles, le diocèse propose 180€ (certains organismes de pompes funèbres le propose lors de la facturation des frais d’obsèques).