Téléphone : 03 26 64 18 30 ou 07 68 72 40 51|paroisse.cc@wanadoo.fr

Edito de la quinzaine du 4 février 2018

Montre-moi ton visage

Colin-maillard, vous connaissez ?

Ce jeu de cache-cache, les yeux bandés où l’on doit reconnaître celui qu’on a attrapé… Montre-moi ton visage bien sûr, mais ne nous voilons pas les yeux ! À ce jeu de cache-cache, au nom de la discrétion, voire du secret, nous n’osons plus, nous ne savons plus témoigner.Jésus est bien venu parmi nous pour nous guérir, pour nous remettre debout et nous rétablir dans l’Alliance avec le Père.Montre-moi ton visage, Seigneur, et je croirai, j’agirai et je témoignerai, mais voilà, je ne sais pas où Tu es, ni qui Tu es !Regardons un peu autour de nous, il y a des enfants qui rient et qui jouent : ils sont le Christ. Il y a des personnes malades, âgées, handicapées : elles sont le Christ. Il y a des clochards, des chômeurs, des isolés : ils sont aussi le Christ.Il n’y a pas que le lépreux bravant tous les interdits pour venir se faire toucher par le Christ, il y a tous les autres. Dernièrement, Saint Mathieu nous rappelait : « J’étais nu et vous m’avez vêtu, j’avais faim, j’avais soif, j’étais malade ou en prison…, j’étais un étranger… Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits, c’est à moi que vous l’avez fait… Chaque fois que vous ne l’avez pas fait, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait ! » Alors, montre-moi ton visage, il est bien là au milieu de nous, ouvrons nos yeux pour regarder et voir, nous pourrons agir et aimer, nous pourrons donner et recevoir.Pour ce dimanche 11 Février, dimanche de la Santé et journée mondiale des malades, avec Notre-Dame de Lourdes, voici notre mission : regardons le Christ dans nos frères, soyons le Christ pour nos frères. Comme Marie, ouvrons nos yeux et notre cœur et nous verrons son visage.

par Etienne, responsable du SEM (Service Evangélique des Malades)

By |2018-02-12T19:20:59+00:00février 12th, 2018|Edito|0 Comments