Prochains évènements

  1. Radio don RCF

    24 novembre @ 15 h 00 min - 20 h 00 min
  2. Evénement-25nov-solidarité

    Festival de la solidarité internationale

    25 novembre @ 14 h 00 min - 26 novembre @ 18 h 00 min
  3. Session « Amour et engagement »

    1 décembre @ 8 h 00 min - 3 décembre @ 17 h 00 min
  4. cheminversnoel_800x600 paysage-01

    Le Chemin vers Noël

    3 décembre - 25 décembre
  5. agenda_formation_servants

    Week-end grands servants d’autel

    16 décembre - 17 décembre

Le Sedicom

/Le Sedicom
Le Sedicom 2017-10-03T16:25:12+00:00

SedicomLe Sedicom (pour SErvice DIocésain de la COMmunication) est un service de l’Église diocésaine dont les missions sont à la fois techniques et pastorales. Son responsable est un animateur pastoral recevant de l’évêque une lettre de mission.

Service diocésain de la communication, il a la charge et la responsabilité de toute la communication du diocèse, y compris les relations presse. Mais il est aussi au service des services, mouvements et paroisses du diocèse, pour l’amélioration de leur communication.

Il est composé de salariés et bénévoles de tous âges et de tous horizons, qui ensemble travaillent dans l’esprit de la présente charte (Pour lire la charte dans son intégralité, cliquez sur les onglets) :

Le Sedicom est un service diocésain, sous l’autorité de l’évêque et de la personne à qui il en délègue pour un temps la direction, au milieu des autres services diocésains et à leur service. Il se met à disposition des différentes instances et réalités de l’Église locale, des mouvements et des paroisses, pour une amélioration globale et constante de la qualité de la communication au sein du diocèse. Il est aussi au cœur des échanges avec le monde, médias, autorités, corps constitués, selon qu’il est fait appel à lui ou que, sous l’autorité de l’évêque, il initie des communications et des rencontres avec l’extérieur. Il dispose de ressources, humaines, matérielles et autres, toutes orientées vers ce service et dont on rendra compte de leur utilisation. Tous ceux participent à ce service, sous l’autorité du responsable du Sedicom, serviteur de l’unité, ont à cœur de faire passer le bien commun avant la recherche de leur propre satisfaction, et comprennent que tout ce qui est mis en œuvre l’est au service de la mission commune confiée au Sedicom, et dans l’esprit de la présente charte. Les choix techniques, d’organisation, de ligne éditoriale, d’ordres du jour, de projets à mener, seront faits dans cet objectif : le service, avant toute chose. Ils ne seront guidés ni par des habitudes, ni par des intérêts partisans, personnels, ou des courants, mais par cet état d’esprit de service de la communication du diocèse en vue du bien commun et de la mission. Le service suppose d’accepter de travailler en équipe, selon des règles, rôles et fonctionnements connus et respectés de tous. Le service suppose d’accepter de se former, de travailler dans un esprit de confiance mutuelle et de solidarité. Le service veut que toute mission ait un début et une fin, un cadre défini, se reçoive puis se termine selon des modalités claires. Personne n’est propriétaire de sa mission.
Le Sedicom rassemble en un même projet et une même mission des moyens disparates ayant parfois leur fonctionnement propre, voire une grande autonomie au quotidien. Les moyens, supports, les médias, les personnes salariées ou bénévoles qui les animent, sont tous ensemble au service d’une même mission. La répartition des moyens, des personnes, l’évolution technique et éditoriale des supports, l’utilisation du budget, la création, la suppression ou la transformation d’outils et lieux de communication, seront réalisées dans une perspective globale, au sein d’une équipe, pour un plus grand bien commun, dans un esprit de subsidiarité et de dialogue. Un plan global de communication sera construit afin d’avoir une vision claire, des objectifs et des projets précis, et de se doter des outils de relecture et de décision appropriés en vue d’une amélioration continue de la qualité. On multipliera les points de rencontre et de collaboration entre les médias et les personnes, afin de mieux se connaître, partager savoir-faire et bonnes pratiques, et gagner en efficacité. On accordera une grande place à l’accueil, à l’écoute, à la charité active au quotidien, on veillera à laisser la parole aux exclus, aux pauvres et aux petits, et on fera une place importante aux jeunes générations, selon le désir le l’évêque, qui sont à la fois sujets et objets de ce monde de communication qui nous entoure, et dans lequel nous désirons mieux nous inscrire. On s’accordera des temps et moments d’équipes, pour améliorer la connaissance et le respect mutuel et pouvoir mieux travailler ensemble.
Le Sedicom est un service d’Église, dans l’Église, pour la mission de l’Église. Il agit sous l’autorité de l’évêque et de la personne à qui il en délègue pour un temps la direction. Dans un esprit d’ouverture au monde, il porte la parole de l’Église locale, en accord avec elle, selon son caractère propre et sa mission. Il n’est pas le lieu des remises en cause de la parole ou de la foi de l’Église, ni des luttes entre courants politiques ou spirituels. Tous ceux qui y contribuent doivent avoir le désir de faire passer foi commune et bien commun avant toute chose, dans un esprit de charité. Comme dans tout lieu ou support de communication, on ne fait pas ce qu’on veut quand on le veut, il y a des règles de relecture, de publication, des lignes éditoriales, que chacun doit s’efforcer de connaître et de respecter, condition sine qua non pour participer à la vie et à la mission du Sedicom. Le Sedicom intègre une dimension de prière et de spiritualité. Il accompagne chacun, en particulier les plus jeunes, dans son rapport aux médias et à la communication. Il propose des outils, quelle qu’en soit la forme, pour remplir cette partie de sa mission, en lien et en collaboration avec les lieux et autorités d’éducation, de formation et autre, du diocèse.
Le Sedicom a pour principale mission, en relation et au service des différentes réalités et instances du diocèse, d’imaginer et rendre possibles les lieux, projets, supports, médias et occasions de communication tant interne qu’externe de l’Église qui est à Châlons en Champagne. Il lui est demandé d’être un lieu de rencontre et de créativité, de production et d’inventivité. Il doit aider, dans le respect du caractère et de la mission propres au diocèse et de chacune des instances et réalités avec lesquelles il collabore, à transformer les idées, les besoins, les projets, en outils, quel qu’en soit le support, en événements, en lieux et occasions de communication, qui ne se contentent pas de reproduire sans cesse les mêmes réflexes. Tous ceux qui contribuent à la mission du Sedicom doivent avoir à cœur d’être ouverts à ce qui se fait aujourd’hui en matière de communication et de création, pour être en phase avec l’actualité et proposer des outils modernes et adaptées au temps. Le Sedicom est un lieu d’imagination, de création, de production, dans les règles de l’art, et doit offrir à tous un surcroit d’inventivité. On aura à cœur, nonobstant toutes les règles et contraintes ci-dessus énumérées, de donner une bonne place aux jeunes générations, souvent à même d’apporter du sang neuf en matière de communication et de créativité. Pour mieux assurer ce rôle de création et de production, chacun et tous ensemble doivent se placer dans un état d’esprit d’apprentissage permanent et de formation continue, en ayant à cœur de maintenir le plus haut niveau possible de qualité.
 Le Sedicom est d’abord un service de communication, celle du diocèse, dans sa réalité sociale et ecclésiale, selon ses fonctionnements, ses structures, ses instances. Il offrira un lieu d’accompagnement et de conseil, pour permettre aux services, aux paroisses, aux mouvements, entre autres, d’améliorer au jour le jour leur communication. Il sera un lieu de rencontre et d’échanges. Au service du bien commun et de la communication globale du diocèse, il a, comme chaque service diocésain, un devoir de veille et d’attention sur ce qui est en rapport avec ses compétences, tout ce qui touche à la communication. En dialogue constant avec les services, il les aidera à améliorer globalement et dans tous les projets précis qui le nécessiteront leur communication. Après avis, réflexions en commun et consultation, il pourra formuler et mettre en place graduellement un certain nombre de règles et d’outils, pour une amélioration globale de la qualité, la maîtrise des coûts, une plus grande efficacité, et veillera, sous l’autorité de l’évêque, à leur bonne application. Il ne saurait être mis en œuvre de projet significatif en matière de communication, sans que le Sedicom en soit au minimum informé très en amont. S’agissant d’un service nouveau au moins dans sa présentation et son fonctionnement, il faudra inévitablement transformer certaines habitudes, passer de projets parfois autonomes et éparpillés à une communication globale, cohérente et structurée, en vue d’une mission commune et d’un bien commun, et cela ne se fera qu’avec la bonne volonté de tous. Le Sedicom devra être implanté et vivre quotidiennement au cœur de la maison diocésaine, en relation et en dialogue permanent avec les autres services, d’abord pour les servir au quotidien, mais aussi pour être dans la maison facteur de cohérence, de cohésion, d’unité et d’amélioration de la qualité pour tout ce qui touche à la communication. Il sera porté une grande attention au service des paroisses, pour leur proposer, dans le respect de leur mission propre, de leur indépendance éditoriale et de l’autorité de leurs conseils et de leurs curés, un travail en commun plus important, une meilleure coordination des moyens. On pourra mettre en place des relais, sous la personne de correspondants paroissiaux de la communication par exemple, pour assurer la circulation entre les paroisses, et entre les paroisses et le Sedicom, de l’information. On pourra proposer des produits et services, des rencontres et des temps de formation, pour permettre aux paroisses d’améliorer leur communication. Le Sedicom pourra proposer, d’une manière générale, tout ce qui peut améliorer la circulation de l’information dans le diocèse, et une meilleure compréhension des enjeux et outils de la communication.
Le Sedicom, comme toute l’Église, est ouvert sur le monde, en relation avec le monde, et doit être un point de passage entre l’Église et le monde. Il peut investir, seul ou en collaboration, tout lieu, événement, cercle, salon, ou autre, dans lequel il apparaît nécessaire d’être présent, pour faire connaître l’Église et apprendre du monde, dans un esprit de respect mutuel et de charité. Il a aussi un rôle de représentation et de participation aux lieux et instances locales et nationales en lien avec l’Église et la communication, et peut proposer de nouvelles activités ou lieux de rencontre, comme de favoriser la réflexion ou la spiritualité des personnes chrétiennes engagées localement dans le journalisme ou la communication, les journées nationales des tisserands ou des DEI etc. Il est en lien fraternel avec les autres Sedicom, le service de la communication de la Conférence des évêques de France, et tout lieu dans lequel sa présence semble utile ou occasion d’échanges productifs. Le Sedicom assure les relations presse du diocèse, au service de la communication du diocèse et de ses services, et peut aussi proposer toute action ou formation utile à une meilleure relation avec les médias au sein de l’Église. Le Sedicom est un lieu d’apprentissage mutuel et de contact avec la culture contemporaine de la communication, et doit permettre à tous de mieux connaître les langages, outils, moyens et lieux de communication actuels.
Le Sedicom soutient et fait sienne la mission de l’Église, annoncer l’Évangile à toute la Terre et faire advenir le Royaume de Dieu parmi les Hommes. Il est porteur, dans tout ce qu’il produit, ou dans tout ce que à quoi il contribue, autant que cela dépend de lui, de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. Il défend l’Homme, l’espérance, la Vie, dans l’esprit du Concile et en communion avec l’Église d’aujourd’hui et ses pasteurs. Il promeut la foi et la doctrine sociale de l’Église dans ce monde. Il est porteur de sens et signe d’espérance, et favorise une communication vraiment chrétienne, et se veut signe d’Évangile dans le monde de la communication. Tous ceux et celles qui acceptent, pour un temps, de contribuer, soit comme salariés, soit comme bénévoles, à la vie du Sedicom, doivent adhérer à ou au minimum respecter et comprendre cet esprit évangélique d’ouverture à l’universel et de mission.

 

Pour nous joindre :

Sedicom
Service diocésain de la communication Diocèse de Châlons-en-Champagne
1 bis rue Saint-Joseph
51000 Châlons-en-Champagne
Tél. : 03 26 22 12 47
Courriel : sedicom@chalons.catholique.fr
Web : chalons.catholique.fr
Twitter : @SedicomChalons
Facebook : facebook.com/SedicomChalons

Aller à la barre d’outils