Prochains évènements

  1. Radio don RCF

    24 novembre @ 15 h 00 min - 20 h 00 min
  2. Evénement-25nov-solidarité

    Festival de la solidarité internationale

    25 novembre @ 14 h 00 min - 26 novembre @ 18 h 00 min
  3. Session « Amour et engagement »

    1 décembre @ 8 h 00 min - 3 décembre @ 17 h 00 min
  4. cheminversnoel_800x600 paysage-01

    Le Chemin vers Noël

    3 décembre - 25 décembre
  5. agenda_formation_servants

    Week-end grands servants d’autel

    16 décembre - 17 décembre

Saint Vincent de Paul de Montmirail

Saint Vincent de Paul de Montmirail 2017-10-03T16:25:10+00:00

STRUCTURES PAROISSIALES

Depuis les années 1930, la paroisse a eu la particularité d’être desservie par des prêtres de la Congrégation des Pères Assomptionnistes. Le dernier a quitté la région en 2004.

Nombreuses églises qui vous offrent  » un parcours découverte  » de l’architecture à travers les siècles :

•XIIème siècle
◦MONTMIRAIL, église romane, St Etienne. Voûte sur croisée d’ogive, sa chaire de 1613 où St Vincent de Paul prêcha, statues de la Vierge et l’Enfant en bois, de Jean de Montmirail et de Jeanne d’Arc.
•XIème siècle
◦BOISSY-LE-REPOS, église romane St Martin, statue de la Vierge et l’Enfant en bois.
•XIIème siècle
◦CORFELIX, église St Memmie, tour carrée, descendre 6 marches pour entrer dans l’église. Rose des vents faite par des francs-maçons.
◦LE GAULT-SOIGNY, église St Nicolas, chœur du XVIème siècle. Fenêtres ogivales, tabernacle de 1691.
◦JANVILLIERS, église St Léger.
◦RIEUX, église St Laurent. Bancs sculptés offerts par le Baron de l’époque.
◦Le THOULT-TROSNAY, église romane St Nicolas. Tabernacle en chêne sculpté. Vierge du XVIème siècle de l’école troyenne.
•XIIIème siècle
◦CORROBERT, église romane St Barthélemy. Boiseries autour de l’autel et la sacristie – Source Ste EULALIE.
◦MARGNY, église St Sulpice.
◦MECRINGES, église St Fiacre.
◦MORSAINS, église St Denis, portail du XIIIème , statue en bois de la Vierge à l’enfant du XVIème siècle.
◦TREFOLS, église St Médard.
◦LE VEZIER, église St Luc et St Pierre, statue en bois de Ste Barbe et Saint Leu.
•XIVème siècle
◦BERGERES SOUS MONTMIRAIL, église Ste Colombe, son vitrail.
•XVème siècle
◦FROMENTIERES, église flamboyante Ste Madeleine, conserve un remarquable retable flamand (début XVIème siècle) représentant la Passion – en partie basse : enfance du Christ ; volets peints. Église ouverte en juillet/août dans le cadre des églises accueillantes.
•XVIème siècle
◦VAUCHAMPS, église St Christophe. Ses boiseries, sa chaire, son lutrin, statue St Christophe en bois.
◦VERDON, église St Malo, statue en bois de la Vierge Marie.
Conseil Pastoral : 17 membres .

Conseil Économique.

Une Équipe Pastorale de Conduite de la Paroisse :

Michel MORLET est le curé.
Marie FOURNAISE, laïque, chargée du célébrer
Claudia COUSIN, laïque, chargée du témoigner
Antoine BERAT, laïc, chargé du servir
Armand SALOT, laïc, chargé d’être intendant.

CHARGE PASTORALE
Curé : Michel MORLET
17 Place Frérot
51210 Montmirail
Tél. : 03 26 81 23 69
Animatrice Pastorale : Sœur Michèle MARQUET
SIÈGE SOCIAL
Maison paroissiale
17, Place Frérot
51210 MONTMIRAIL
03 26 81 23 69
CCP : 933 87 H Châlons

Forces Vives

Actions avec C.M.R. et M.R.C.
Équipes animations chrétiennes. Ecole Jeanne d’Arc.
Communauté des Sœurs de Montléan  » Religieuses de Nazareth « .
Catéchèse. Hôpital et Malades. Communication et pèlerinage.
Solidarité : Secours Catholique. Renouveau et prière. Aumônerie des jeunes. Formation permanente et diaconat.
Pour la cohésion, un Relais a été désigné dans chaque village.
Un bulletin d’information paroissial est conçu tous les 3 mois ; il est distribué à tous les habitants par l’intermédiaire des Relais pour informer sur la vie religieuse de la Paroisse et faire connaître les décisions du Conseil.

Puits de pétrole

Puits de pétrole

 

 

 

La paroisse est bien centrée sur le Bourg de MONTMIRAIL qui lui donne son nom.

 

 

ESPACE TERRITORIAL.

Composée de 17 communes, la paroisse est située à l’extrême ouest du département de la Marne ; elle touche deux régions importantes, l’Île-de-France et la Picardie. D’une superficie de 25 500 hectares, elle fait partie de la  » Brie-Champenoise « , traversée par les CD 933 et 373 et coupée en deux par la rivière  » Le Petit Morin  » dont la vallée très pittoresque offre une belle randonnée aux promeneurs.

Au fil de l’histoire :

Montmirail est une petite ville ancienne, jadis fortifiée qui garde les vestiges des anciens remparts du XIIème siècle. Jean de Montmirail (1165-1217) : grand seigneur du moyen âge, connétable de France et confident du roi Philippe Auguste, délaisse gloire et fortune et se fait humble moine à l’abbaye de LONGPONT.
Jeanne d’Arc fit étape à Montmirail en 1429.
Le château de Montmirail du XVIIème siècle est bâti dans le style Louis XIII. Paul de GONDI, futur cardinal de RETZ y naquît en 1613. Vincent de Paul, précepteur dans la famille de GONDI y résida souvent. En 1685, LOUVOIS achète le domaine, le remanie et fait redessiner par Le NÔTRE, les jardins à la française ; il y reçut Louis XIV. L’arrière petite fille de LOUVOIS épousa un vicomte de La Rochefoucauld. Après deux siècles de présence active de leur famille, les descendants ont vendu Château et propriétés
Louis XVI en fuite, s’arrêta à l’Hôtel du Cheval Blanc le 21 juin 1791. Lors de la Campagne de France Napoléon séjourna au Château et y positionna ses troupes ; à 4 km au Nord Ouest de Montmirail, sur la R.D. 933, une colonne surmontée d’un aigle doré évoque la bataille remportée le 11 février 1814.
Le 5 septembre 1914, l’armée allemande installe son quartier général, la ville est pillée par l’occupant.
Lors de la libération de Paris l’un des premiers blindés fut un char qui portait le nom de Montmirail.
Aujourd’hui, Montmirail, capitale de la Brie Champenoise, étage ses maisons basses et crépies sur le versant d’un promontoire dominant la rustique vallée du Petit Morin ; ville industrielle, artisanale et agricole dont le rayonnement économique, social, commercial est attractif pour les petits villages limitrophes des départements de l’Aisne et de la Seine et Marne.

Autres traces de l’histoire :

•Châteaux à :
◦LE THOULT-TROSNAY, époque moyenâgeuse avec sa tour poivrière et ruine d’un château fort du XIIème siècle ayant appartenu à Blanche de Castille.
◦MORSAINS, XVIème siècle avec tour carrée ayant appartenu aux Comtes de champagne.
◦BERGÈRES SOUS MONTMIRAIL, XVIIIème siècle.
◦TREFOLS, en ruine de Doussigny.
•Anciens villages de tailleurs de pierre de moulins à CORFELIX ,à MARGNY, où une reconstitution d’un ensemble à moudre le grain avec une meule taillée dans la masse est visible sur la place du village.
VIE ÉCONOMIQUE – SOCIALE – CULTURELLE.

La paroisse compte plus de 6 400 habitants outre les Parisiens qui viennent, chaque fin de semaine, occuper leurs résidences secondaires. L’activité des entreprises est bonne ; le taux de chômage est inférieur à celui du Département de la Marne et de la Région Champagne Ardenne. Les différents secteurs d’activités sont :

•L’agriculture. Polyculture et élevage bovin avec plusieurs coopératives et les Ets Soufflet pour l’approvisionnement et la collecte.
•La viticulture à Bergères sous Montmirail seule commune à posséder du vignoble.
•L’artisanat, essentiellement tous les métiers du bâtiment et, entre autres, des fondeurs d’art à Fromentières et Morsains
•Les commerces très nombreux à Montmirail.
•Les industries avec notamment l’extraction du pétrole qui s’étend sur 10 communes depuis 1982 ce qui a contribué à l’essor important du secteur ; la production des câbles de haute technologie utilisés pour la fusée Ariane et connectique.
•Les services publics et privés dont la Maison de retraite des religieuses de Nazareth. Cette maison, lieu de fondation de la congrégation, accueille, à côté des religieuses, les personnes âgées, dans une ambiance familiale, avec la proposition d’un soutien spirituel… Elle est agréée à l’aide sociale. Il existe aussi un point d’information Multiservice.
•Les loisirs, sportifs, culturels, artistiques, foyers ruraux, comités des fêtes, terrains de sport, gymnase, espace  » Loisirs-culture « , randonnées pédestres, à cheval, Centre équestre, Centre de vacances, Gîtes ruraux, nombreuses associations dont la plus ancienne est l’Union Musicale, Club  » Joie de Vivre « , Foire St Simon, le dernier dimanche d’octobre etc…
•L’éducation des enfants et des jeunes est assurée par quatre regroupements pédagogiques : à Fromentières – Le Gault Soigny – Le Breuil ; Collège à Montmirail ainsi que le groupe scolaire catholique Jeanne d’Arc qui accueille les élèves de la maternelle à la classe de troisième.

Saint patron : Saint Vincent de Paul (27 septembre)

Précepteur chez les Gondi, Monsieur Vincent fait de nombreux séjours à Montmirail au début du 17e siècle. Il y est proche de la population, soucieux de l’évangélisation des campagnes et attentif aux plus pauvres. D’humble curé de campagne à Clichy, il devient aumônier des galères, fonde les Prêtres de la Mission (les Lazaristes) pour évangéliser les campagnes les plus isolées, les Filles de la Charité et des équipes de laïcs pour le soulagement des misères, le soin des malades, l’accueil des enfants abandonnés. « La charité est par-dessus toutes les règles. C’est une grande Dame. Il faut faire ce qu’elle commande ».

« A l’amour que vous avez les uns pour les autres, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples » (Jean 13, 35). Dans ce sens, la paroisse a choisi la sixième orientation du synode pour ancrer dans l’esprit et la vie des chrétiens le souci des personnes touchées par les blessures de la vie et permettre à celles-ci de prendre leur place dans la société et au sein de nos communautés.

 

Aller à la barre d’outils