Prochains évènements

  1. Radio don RCF

    24 novembre @ 15 h 00 min - 20 h 00 min
  2. Evénement-25nov-solidarité

    Festival de la solidarité internationale

    25 novembre @ 14 h 00 min - 26 novembre @ 18 h 00 min
  3. Session « Amour et engagement »

    1 décembre @ 8 h 00 min - 3 décembre @ 17 h 00 min
  4. cheminversnoel_800x600 paysage-01

    Le Chemin vers Noël

    3 décembre - 25 décembre
  5. agenda_formation_servants

    Week-end grands servants d’autel

    16 décembre - 17 décembre

Saint Augustin de Fère Ensemble

Saint Augustin de Fère Ensemble 2017-10-03T16:25:10+00:00

 

STRUCTURES PAROISSIALES

De nombreuses églises, chapelles… gros effort de restauration de l’église à Ognes.

Conseil Pastoral se réunit 4 à 5 fois par an.

Équipe Pastorale de Conduite de la Paroisse

Wim DEM OUDEN est le curé
Geneviève ROYER, laïque, est chargée du Célébrer
Nathalie LEGRAND, laïque, est chargée du Témoigner
Renée VILAIN, laïque, est chargée du Servir
Ludovic MANCE, laïc, chargé de l’intendance.

Dès 1992, la réalisation d’un centre paroissial à partir de bâtiments existants et d’une nouvelle construction concrétise une unification de la pastorale, chapelle, local de permanence 57, rue Jeanne d’Arc à Fère Champenoise.

CHARGE PASTORALE
Curé : Wim den OUDEN
Prêtre en retraite active : Etienne ROLLET (Prieuré de N.-D. d’Andecy)

SIEGE SOCIAL
Presbytère
63 rue Jeanne d’Arc
51230 FÈRE CHAMPENOISE
Tél : 03 26 42 40 38
CCP 189 25 W Châlons

Forces Vives

Nombreux mouvements : équipes liturgiques, familles en deuil, chorales, art floral, groupes liturgiques préparent les célébrations, célébrations pénitentielles, relais dans chaque village, Équipes Chrétiens en Monde Rural (C.M.R.), Équipes Mouvement Chrétiens des Retraités (M.C.R.), Action Catholique Générale des Femmes (A.C.G.F.), Mouvement pour l’abolition de la torture (A.C.A.T.), Secours Catholique, Agir Ici, Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (C.C.F.D.) Clubs Action Catholique des Enfants (A.C.E.), Mouvement Rural de la Jeunesse Chrétienne (M.R.J.C.)

Une kermesse rassemble chaque année tous les paroissiens. Pour communiquer, le Journal de la paroisse : “CLOCHERS”.

 

La sucrerie Beghin-Say à Connantre

La sucrerie Beghin-Say à Connantre

 

La Paroisse de Fère Ensemble est constituée de 18 communes dont les villages n’ont pas forcément beaucoup de lien ensemble mais le nom choisi indique avec humour en jouant sur l’orthographe, la nécessité de faire un tout d’autant plus que la vocation agricole du territoire est un élément qui rassemble et provoque les rencontres

 

ESPACE TERRITORIAL.

La paroisse “Fère Ensemble”, desservie par les routes nationale 4, départementales 5 – 9 et 77 et l’autoroute A.26, s’étend sur 4 vallées qui partent en direction de l’Aube et de la Marne. Les villages dont les plus éloignés sont distants de 39 km, forment 4 groupes homogènes mais différents les uns des autres. Les deux communes voisines Fère Champenoise et Connantre regroupent la plus grande partie de la population.

A découvrir :

Groupement Sud des Marais ; Situé aux portes de la Brie.
◦Église classée à Reuves.
◦Abbaye de St Gond.
◦Châsse et reliquaire dans l’église de OYES.
Groupement de la Vallée de la Somme
◦Clocher à bulbe et baptistère en bois de l’église de Montépreux.
◦Château de Chapelaine à Vassimont.
◦Vitrail du 11ème siècle à l’église de Normée, l’un des 5 qui existent encore en France.
◦Village fleuri 4 étoiles nationales à Haussimont
◦Eglise Saint Denis à Sommesous.
Groupement de la Vallée de la Maurienne
◦ Église classée et son narthex à Corroy, autrefois pèlerinage à Notre Dame.
Groupement de la Vallée de la Vaure
◦Église St Timothée à Fère Champenoise avec un écusson possédant trois croissants islamiques datant des croisades  en exécution d’une promesse, faite à Saladin, par le Chevalier d’Anglure qui avait retrouvé la liberté.
VIE ÉCONOMIQUE – SOCIALE – CULTURELLE.

Si la ville de Fère Champenoise, le bourg centre, et la commune de Connantre, sont prédominantes au niveau administratif, économique, financier, social, culturel avec un tissu associatif très dynamique, chaque commune dans son identité diversifiée contribue à rendre le site de la paroisse ouvert sur l’avenir comme en témoigne le Centre Routier et Autoroutier intéressé par le projet de l’Aéroport International de Vatry et par ses industries, commerce de proximité, artisanat, agriculture comme par exemple : sucrerie, féculerie, pommes de terre, usine de déshydratation de luzerne et de légumes, horticulteur, chocolaterie, cartonnerie, scieries, constructeurs de machines agricoles… La plupart des agriculteurs sont en société familiale, nombreux G.A.E.C., à cause de la diversification des cultures la formation est importante, travail saisonnier et féminin, coopératives agricoles, marchés, Office National de la Chasse, professionnels de la santé, Association d’aide à domicile en milieu rural, camp militaire.

L’enseignement est assuré à Fère Champenoise, Connantre et dans certains villages : écoles maternelles et primaires, collège…

Grande vitalité associative, association pour la sauvegarde de la flore et de la faune des Marais de St Gond, sociétés de musique, école de musique, groupes théâtraux, local judo, Foyer rural, salles des fêtes, parc, sports et loisirs, gymnase, piscine tournesol, cercle de jeunes, foyer culturel, terrain de camping à Connantre…

Saint patron : Saint Augustin (28 août)

Né en 354 à Tagaste dans l’actuelle Algérie, il reçoit, par sa mère Monique, une éducation chrétienne mais sa vie intellectuelle et affective va connaître d’abord une période bien mouvementée. A Milan, frappé par la grâce, il se convertit sous l’influence de St Ambroise et reçoit le baptême de ses mains à la Pentecôte 387 ; il a 33 ans. Il quitte alors le monde pour rentrer au monastère. En 395, appelé comme évêque d’Hippone, il aura à cœur de faire rayonner l’Évangile dans la pensée de son temps. Deux ouvrages, les « Confessions » et la « Cité de Dieu », figurent parmi les classiques de la littérature universelle.

« Ne permets pas que je me lasse de te chercher ». Cette prière d’Augustin dit la passion qu’il ne cessera d’avoir pour approfondir le mystère de Dieu. Si son attitude nous interroge sur notre propre recherche de Dieu et la qualité de notre relation avec lui, elle nous invite aussi à ne pas nous décourager en pensant que Dieu n’intéresse plus les nouvelles générations. L’Esprit nous précède dans le cœur de chacun et notre manière de vivre en Église doit permettre à quiconque d’en faire la découverte émerveillée (3ème orientation synodale)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aller à la barre d’outils