Prochains évènements

  1. Radio don RCF

    24 novembre @ 15 h 00 min - 20 h 00 min
  2. Evénement-25nov-solidarité

    Festival de la solidarité internationale

    25 novembre @ 14 h 00 min - 26 novembre @ 18 h 00 min
  3. Session « Amour et engagement »

    1 décembre @ 8 h 00 min - 3 décembre @ 17 h 00 min
  4. cheminversnoel_800x600 paysage-01

    Le Chemin vers Noël

    3 décembre - 25 décembre
  5. agenda_formation_servants

    Week-end grands servants d’autel

    16 décembre - 17 décembre

Prières & textes

//Prières & textes
Prières & textes 2017-10-03T16:25:13+00:00

Notre Père qui es aux cieux,lumières
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous soumets pas à la tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Amen

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;vitrail St Joseph
le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus,
le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Gloire à Dieu au plus haut des cieux
et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Nous te louons, nous te bénissons,
nous t’adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce,
pour ton immense gloire,angel_playing_trumpet03
Seigneur Dieu, Roi du ciel,
Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu,
le Fils du Père.
Toi qui enlèves le péché du monde,
prends pitié de nous
Toi qui enlèves le péché du monde,
reçois notre prière ;
Toi qui es assis à la droite du Père,
prends pitié de nous.
Car toi seul es saint,
Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut,
Jésus Christ, avec le Saint-Esprit
Dans la gloire de Dieu le Père.

Amen.

Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Seigneur!chapelet
Il s’est penché sur son humble servante;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles;
Saint est son nom!
Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.
IL renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,
De la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.

Sainte Marie, Mère de Dieu,goutte_croix_pourleweb
tu as donné au monde la vraie lumière,
Jésus, ton fils, Fils de Dieu.
Tu t’es abandonnée complètement
à l’appel de Dieu
et tu es devenue ainsi la source
de la bonté qui jaillit de Lui.
Montre-nous Jésus. Guide-nous vers Lui.
Enseigne-nous à Le connaître et à L’aimer,
afin que nous puissions, nous aussi,
devenir capables d’un amour vrai
et être sources d’eau vive
au milieu d’un monde assoiffé.

Extrait de l’Encyclique « Deus Caritas est »  pape Benoit XVI, le 25 décembre 2005

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ; qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ; le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Amen

Je crois en un seul Dieu, le Père tout puissant,
créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible,
Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ,
le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles :
Il est Dieu, né de Dieu,trinity
lumière, née de la lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu
Engendré non pas créé,
de même nature que le Père ;
et par lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut,
il descendit du ciel;
Par l’Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s’est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour,
conformément aux Ecritures, et il monta au ciel;
il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts
et son règne n’aura pas de fin.
Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie;
il procède du Père et du Fils.
Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire;
il a parlé par les prophètes.

Je crois en l’Eglise, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J’attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

Amen

Ô mon Dieu, Trinité que j’adore,

aidez-moi à m’oublier entièrement  pour m’établir en vous,immobile et paisible,
comme si déjà mon âme était dans l’éternité !

Que rien ne puisse troubler ma paix ni me faire sortir de vous, ô mon immuable,
mais que chaque minute m’emporte plus loin dans la profondeur de votre mystère !…

Ô Verbe éternel, Parole de mon Dieu, je veux passer ma vie à vous écouter,
je veux me faire toute enseignable afin d’apprendre tout de vous …

Ô Feu consumant, Esprit d’amour,
survenez en moi afin qu’il se fasse en mon âme comme une incarnation du Verbe …

Et vous, ô Père, penchez-vous vers votre pauvre petite créature, couvrez-là de votre ombre …

Ô mes Trois, mon tout, ma béatitude,
solitude infinie, immensité où je me perds, je me livre à vous comme une proie;
ensevelissez-vous en moi, pour que je m’ensevelisse en vous,
en attendant d’aller contempler en votre lumière, l’abîme de vos grandeurs.

Bienheureuse Elisabeth de la Trinité

Seigneur, je voudrais être missionnaire.
Malgré ma petitesse,
je voudrais éclairer les âmes,ste-therese
comme les prophètes, les docteurs,
j’ai la vocation d’être Apôtre…

Je voudrais parcourir la Terre,
prêcher ton nom
mais ô mon Bien-Aimé,
une seule mission ne me suffit pas

Je voudrais en même temps
annoncer l’Evangile
dans les cinq parties du monde
et jusque dans les îles les plus reculées…

Je voudrais être missionnaire
non seulement pendant quelques années,
mais je voudrais l’avoir été depuis la création du monde
et l’être jusqu’à la consommation des sièces.

Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus

Notre Père, qui es présent sur le Web,
ton amour nous crée et recrée dans l’infini des mondes virtuels.
C’est toi qui maintiens les fils invisibles qui nous relient les uns aux autres,
dans cette toile d’araignée universelle de communication et d’amitié.
Que ton règne vienne sur le réseau,
le règne de la communication authentique et totale,
le règne de la liberté sans frontières, du respect pour tous.
Donne-nous notre ration quotidienne de messages d’espérance.
Fais que le plus de monde possible puisse s’intégrer dans des réseaux fraternels.
Pardonne-nous de ne pas nous connecter plus souvent avec toi.
Mais toi, mon Dieu, envoie-nous des courriels de temps en temps,
même si, en réalité, tu nous as déjà envoyé le meilleur e-mail du monde,
la bonne nouvelle de ton fils, Emmanuel.
Ne permets pas que nous succombions à la tentation des messages ou des images indésirables.
Mais surtout, délivre-nous du mal, digital, virtuel et réel.
Amen.

Mon Dieu,prière
j’ai un très grand regret de vous avoir offensé
parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable,
et que le péché vous déplaît.
Je prends la ferme résolution,
avec le secours de Votre Sainte Grâce
de ne plus vous offenser
et de faire pénitence.

Vis le jour d’aujourd’hui,odette_prevost
Dieu te le donne, il est à toi.
Vis le en Lui.

Le jour de demain est à Dieu
Il ne t’appartient pas.
Ne porte pas sur demain
le souci d’aujourd’hui.
Demain est à Dieu,
remets le lui.

Le moment présent est une frêle passerelle.
Si tu le charges des regrets d’hier,
de l’inquiétude de demain,
la passerelle cède
et tu perds pied.

Le passé ? Dieu le pardonne.
L’avenir ? Dieu le donne.
Vis le jour d’aujourd’hui
en communion avec Lui.

Et s’il y a lieu de t’inquiéter pour un être aimé,
regarde-le dans la lumière du Christ ressuscité.

Prière de Sœur Odette Prévost
petite sœur de Charles de Foucault
assassinée en Algérie le 10 novembre 1995

Cette nuit, j’ai eu un songe :
je cheminais sur la plage accompagné du Seigneur.
Des traces sur le sable rappelaient le parcours de ma vie :
les pas du Seigneur et les miens.
Ainsi nous avancions tous deuxpas-sur-le-sable
jusqu’à la fin du voyage.
Parfois une empreinte unique était marquée,
c’était la trace des jours les plus difficiles,
des jours de plus grande angoisse,
de plus grande peur, de plus grande douleur…
J’ai appelé :
« Seigneur, tu as dit que tu étais avec moi
tous les jours de ma vie,
j’ai accepté de vivre avec toi.
Pourquoi m’avoir laissé seul aux pires moments ? »
Il m’a répondu :
« Mon fils, je te l’ai dit :
Je serai avec toi tout au long de la route.
J’ai promis de ne pas te quitter.
T’ai-je abandonné ?
Quand tu ne vois qu’une
trace sur le sable
c’est que, ce jour-là,
c’est moi qui t’ai porté. »

Sur le sable, les traces de ma vie
Adémas de Borros, poète brésilien

Seigneur Jésus,scout_en_prière
Apprenez-nous à être généreux,
A Vous servir comme Vous le méritez
A donner sans compter,
A combattre sans souci des blessures,
A travailler sans chercher le repos,
A nous dépenser, sans attendre d’autre récompense,
que celle de savoir que nous faisons Votre Sainte Volonté.

Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
Seigneur, écoute mon appel !crucified_christ_pourleweb
Que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière !
Si tu retiens les fautes, Seigneur Seigneur, qui subsistera ?
Mais près de toi se trouve le pardon pour que l’homme te craigne.
J’espère le Seigneur de toute mon âme ;
je l’espère, et j’attends sa parole.
Mon âme attend le Seigneur plus qu’un veilleur ne guette l’aurore.
Plus qu’un veilleur ne guette l’aurore,
attends le Seigneur, Israël.
Oui, près du Seigneur, est l’amour ; près de lui, abonde le rachat.
C’est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes.

Psaume 129

Quand on s’est mis devant le Christ en Croix
Et qu’on se voit pécheur jusqu’au fond de l’être,
Qu’on se sait pardonné par le plus grand amour,
On peut affronter le malheur du monde,
On peut apporter le pardon et l’espoir au cœur de la nuit,
Annoncer une Église fondée sur Pierre, pécheur et pardonné.

Quand on rêve d’apporter la justice aux affamés,calvary_crosses_pourleweb02
La joie aux malheureux, la paix entre les ennemis,
Et qu’on a vu Jésus toucher les lépreux
Embrasser les enfants et sécher les larmes des mères,
On peut oser lui demander d’être admis à sa suite,
Et de marcher parmi ses disciples.

Quand on a livré sa vie au Seigneur Jésus,
Quand on engage son existence devant une décision de fond
On trouvera toujours dans le monde des frères et des sœurs,
Des hommes et des femmes sachant pourquoi ils vivent,
Et l’on verra paraître le vrai visage d’un Église
Accueillante et sereine au milieu des hommes.

Quand on a entendu les cris de détresse de la terre,
Et qu’on sent germer l’espoir aux quatre vents du monde,
On cherche à rejoindre le cœur de l’univers,
Le centre mystérieux de l’humanité
Et l’on va se mettre au service de l’Église et du Pape
Pour mieux entendre ses appels.

Quand on est lié par le cœur des frères
François-Xavier, Jean de Brébeuf, Pierre Claverie
Et ceux aujourd’hui
Dans les prisons de Chine ou les bidonvilles d’Afrique,
On n’a plus peur de rester inutile dans un monde rétréci
De tous les horizons, Dieu saura nous appeler.

Poème de Jacques Guillet s.j

Le Père Antoine-Marie Claret (1807 1870), qui fut archevêque de Santiago de Cuba, a fondé la Société Missionnaire des Fils du Cœur Immaculé de Marie.

Les textes suivants, de Saint Antoine Marie Claret ont été choisis et publiés en 1988 pour l’Année Mariale par le bureau pastoral de l’archidiocèse de Vienne. Ces écrits du Père Claret sont à la forme personnelle ; c’est Jésus qui parle à chacun de nous individuellement.

PAROLES DE JÉSUS

Pour Me plaire, il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup d’instruction ; il suffit que tu M’aimes beaucoup. Parle-Moi avec simplicité, comme tu parlerais avec ton ami le plus intime.

As-tu quelque chose à Me demander pour quelqu’un ?

Dis-Moi son nom et ce que tu voudrais que Je fasse maintenant pour lui. Demande beaucoup ! N’hésite pas à demander. Parle-Moi avec simplicité et sincérité des pauvres que tu veux consoler, des malades que tu vois souffrir, des égarés que tu désires voir revenir sur le droit chemin. Dis-Moi au moins une parole pour chacun.

Et pour toi-même, n’as-tu pas besoin de quelque chose ?

Dis-Moi franchement que tu es peut-être orgueilleux, égoïste, inconstant, négligent… puis demande-Moi de te venir en aide dans le peu ou le grand nombre d’efforts que tu fais pour t’en sortir. N’aie pas honte ! Au Ciel, il y a beaucoup de justes, beaucoup de saints qui avaient exactement les mêmes défauts. Mais ils ont demandé humblement… et, peu à peu, ils se sont vus libérés de leurs défauts. Et n’hésite pas à prier pour ta santé et pour une heureuse issue de tes travaux, de tes affaires ou de tes études. Tout cela, Je peux te le donner et Je te le donne. Je désire que tu Me pries pour cela, si ce n’est pas préjudiciable à ta sanctification, mais la favorise et la soutient. Et aujourd’hui même, de quoi as-tu besoin ? Que puis-Je faire pour toi ? Si tu savais combien Je désire ardemment t’aider.

As-tu actuellement un projet ?

Expose-le Moi. Qu’est-ce qui te préoccupe ? Que penses-tu ? Que désires-tu ? Que puis-Je faire pour ton frère, pour ta sœur, pour tes amis, pour ta famille, pour tes supérieurs ? Que voudrais-tu faire pour eux ? Et pour ce qui est de Moi, n’as tu pas le désir que Je sois glorifié ? Ne voudrais-tu pas faire quelque chose de bien pour tes amis que tu aimes peut-être beaucoup, mais qui, peut-être, vivent sans penser à Moi.

Dis-Moi, qu’est-ce qui attire particulièrement ton attention aujourd’hui ? Que désires-tu le plus ardemment ? De quels moyens disposes-tu pour l’obtenir ? Si un projet échoue, dis-le-Moi ; Je te donnerai les raisons de l’échec. Ne voudrais-tu pas Me gagner à ta cause ?

Peut-être te sens-tu triste ou de mauvaise humeur ?

Raconte-Moi dans tous les détails ce qui t’attriste, ce qui t’a offensé, ce qui t’a blessé dans ton amour-propre, ce qui t’a humilié. Dis-Moi tout et bientôt tu parviendras au point où tu Me diras que tu pardonnes tout selon mon exemple, que tu oublies tout. En récompense, tu recevras Ma consolante Bénédiction. Peut-être as-tu peur ? Sens-tu dans ton âme cette détresse indéfinissable qui n’est pas justifiée, mais qui ne cesse pourtant de te déchirer le cœur ? Jette-toi dans les bras de la Providence ! Je suis avec toi, à ton côté. Je vois tout, J’entends tout, et Je ne t’abandonne pas un seul instant. Sens-tu l’abandon d’êtres qui auparavant t’aimaient bien mais qui maintenant t’ont oublié et s’éloignent de toi sans que tu en sois la cause ? Prie pour-eux, et Je les ferai revenir à ton côté, s’ils ne sont Pas un obstacle à ta sanctification.

Et n’as-tu pas peut-être une joie à Me faire partager ?

Pourquoi ne Me laisserais-tu pas partager ta joie ? Ne suis-Je pas ton ami ? Raconte-Moi ce qui a consolé ton cœur et ce qui t’a fait sourire depuis ta dernière visite chez Moi. Peut-être as-tu connu des surprises, peut-être reçu de bonnes nouvelles, une lettre, un signe d’affection ; peut-être as-tu surmonté une difficulté ; peut-être es-tu sorti d’une situation qui paraissait sans issue. Tout cela est mon Œuvre. Tu dois seulement Me dire : merci, mon Dieu !

Ne voudrais-tu pas Me promettre quelque chose ?

Je lis au fond de ton cœur. On peut facilement tromper les hommes, mais pas Dieu. Alors, parle-Moi tout à fait ouvertement. Es-tu vraiment fermement décidé à ne plus t’exposer à telle occasion de péché, à renoncer à telle chose qui t’a causé du tort, à renoncer à lire tel livre qui a excité ton imagination, à ne plus avoir de contact avec telle personne qui trouble la paix de ton âme ? Redeviendras-tu doux, aimable et complaisant avec telle personne que tu as considérée jusqu’ici comme un ennemi parce qu’elle a laissé échapper quelque chose contre toi. Eh bien ! Retourne maintenant à tes occupations habituelles, à ton travail, ta famille, tes études, mais n’oublie pas ce quart d’heure que nous avons passé ensemble. Garde autant que tu le peux silence, modestie, recueillement intérieur et amour du prochain.

Aime Ma Mère qui est aussi la tienne.

Et reviens de nouveau avec le cœur encore plus rempli d’amour, encore plus abandonné à Mon Esprit. Alors tu trouveras chaque jour dans Mon Cœur un nouvel Amour, de nouveaux Bienfaits et de nouvelles Consolations.

Amen !

Méditation de Saint Antoine-Marie Claret

Aller à la barre d’outils