Un changement important pour vos sites Web catholiques

//Un changement important pour vos sites Web catholiques

Un changement important pour vos sites Web catholiques

Depuis plusieurs années, de nombreux mouvements, paroisses et services de l’Église en France voient leurs sites Web hébergés techniquement par la Conférence des évêques de France. Ce service prendra fin à l’automne 2017.

Heureusement, des solutions alternatives existent, comme l’hébergement de votre site, gratuitement, sur la plateforme technique du diocèse de Châlons opérée par le Sedicom. C’est un système de “sites mutualisés” qui centralise la gestion technique (pour en libérer tout le monde) mais laisse à chacun la liberté de son contenu, et même de son adresse Web. Par exemple, aujourd’hui, la paroisse de Châlons centre, le site Églises en Marne ou encore celui de la Pastorale des jeunes sont gérés par des équipes indépendantes, chacune selon ses mandats et responsabilités, et le Sedicom en assure la maintenance technique et fournit formation et conseil. Si donc vous êtes hébergé par la CEF, auquel cas votre site se termine vraisemblablement en .catholique.fr ou en .cef.fr, il est urgent de vous rapprocher du Sedicom pour étudier ensemble votre migration. Après septembre prochain, il sera trop tard.

L’autre avantage de poser son site sur une plateforme diocésaine est d’en assurer la continuité même si, en paroisse, la personne compétente qui s’en occupe déménage… Ce cas de figure représente à peu près 30% des sites Web locaux qui tombent en panne. Certains sites sont figés depuis plusieurs années (40% des sites catholiques en France) sans, le plus souvent, que personne ne retrouve les codes pour les mettre à jour ! C’est un peu comme une vitrine de magasin qu’on laisserait tomber en ruine : cela ne fait pas très sérieux.

Avec le service d’hébergement mutualisé, les techniciens du Sedicom ont en quelque sorte un double des clés et peuvent, à la demande du responsable d’un site, faire des mises à jour de secours ou du dépannage en cas de besoin. Et surtout, ils assurent, au quotidien, les nombreuses mises à jour techniques et de sécurité que tout site Web rend absolument nécessaires. Internet n’est pas un monde sûr, loin de là, et le plus petit site Web demande des mises à jour techniques de façon hebdomadaire, voire quotidienne à certaines périodes critiques, au risque sinon d’être piraté. (Voir par exemple cet article sur un site spécialisé). Il vaut mieux confier cette tâche à des spécialistes, et vous concentrer sur votre vraie valeur ajoutée : la partie éditoriale. Car pour faire vivre un site local, il n’y a que vous qui puissiez fournir un contenu riche et de proximité.

Si vous avez un projet, des questions, si votre site est en .catholique.fr ou en .cef.fr, ou si vous vous posez n’importe quelle autre question au sujet de l’hébergement, n’hésitez pas à m’écrire directement pour que nous étudions les solutions ensemble : florent.masson@chalons.catholique.fr

Florent Masson
Responsable du Sedicom

 

PS : Vous trouverez ci-dessous un extrait du courrier par lequel la direction de la communication de la CEF annonce les changements ci-dessus présentés. Il énonce clairement que, par soucis de subsidiarité, votre service diocésain de la communication (Le Sedicom pour le diocèse de Châlons) devient votre interlocuteur privilégié pour vous accompagner dans cette évolution majeure :

 

“La Conférence des évêques de France a lancé, en 2014, une analyse sur les moyens mis en œuvre pour soutenir la présence sur internet de l’Eglise catholique en France, en particulier le service d’hébergement mutualisé des sites web et de messagerie proposé depuis 1997 aux diocèses, paroisses, congrégations associations et mouvements.

L’analyse a mis en avant le fait que les solutions techniques d’hébergement sont aujourd’hui plus simples, plus accessibles et qu’elles pouvaient, dès lors, être gérées directement par les utilisateurs. Il est apparu également que la contribution de la CEF était attendue pour promouvoir des démarches de mutualisation et soutenir en compétences et en échanges d’expérience les responsables des sites web de l’Eglise catholique. Sur base de ces constats et compte tenu des moyens limités qui sont ceux de la CEF, le Conseil pour la Communication a décidé, en juin 2015, de faire évoluer l’hébergement mutualisé : la CEF ne sera plus « porteuse » d’une proposition technique d’hébergement.

En revanche, elle renforcera sa mission auprès des diocèses autour des axes suivants :

 soutenir et faciliter les démarches de mutualisation (réflexions communes, partages de contenus, choix d’outils…),
 participer au développement des compétences web des acteurs de la communication des diocèses à travers des actions d’audit et de formation,
 apporter un soutien méthodologique et développer les échanges de bonnes pratiques et les synergies.

La Conférence continuera à proposer le nom de domaine « catholique.fr » qui s’est imposé comme un label de confiance pour les internautes, d’appartenance et de visibilité pour les sites de diocèses, paroisses, congrégations… Le souhait du Conseil pour la communication est que cette évolution soit aussi l’occasion de renforcer la subsidiarité dans l’animation du réseau des sites web catholiques en France.

La CEF veillera donc à soutenir et accompagner les diocèses pour qu’ils puissent être pleinement acteurs de la dynamique diocésaine sur le web en lien étroit avec les paroisses.

1 196 sites de diocèses et services diocésains, 417 sites de paroisses, 66 sites de congrégations, 45 sites de mouvements et associations

Lancé en avril 2016, le projet d’évolution du service hébergement, porté par le pôle numérique de la Direction de la communication de la CEF, se déroulera sur une durée de 15 à 18 mois afin de laisser le temps nécessaire à chaque site actuellement hébergé de déterminer la solution la mieux adaptée à sa situation. Les principales étapes prévues à ce jour sont les suivantes :

– avril-mai 2016 : lancement du projet et communication auprès des sites hébergés
– mai-juin 2016 : enquête complémentaire auprès des sites hébergés
– septembre 2016 : diffusion aux sites hébergés d’un dossier d’aide pour le choix d’une solution alternative
– la fin effective du service mutualisé d’hébergement sera précisée à partir de janvier 2017, cette date est estimée entre août et décembre 2017.

Dans un souci de subsidiarité, nous nous appuierons de façon privilégiée sur les diocèses concernant les sites paroissiaux et solliciterons les délégués épiscopaux à l’information et responsables de la communication des diocèses comme interlocuteurs privilégiés et relais vers les paroisses.”

2017-10-03T16:25:15+00:00

Prochains évènements

  1. expo-creches

    Exposition de crèches – Fère Champenoise

    12 décembre 2018 @ 10 h 00 min - 13 janvier 2019 @ 17 h 00 min
  2. Chemins de foi Mariage – Châlons

    14 décembre @ 20 h 00 min - 22 h 00 min
  3. Prier pour les vocations
  4. Groupe de parole séparés, divorcés

    9 janvier 2019 @ 20 h 00 min - 22 h 00 min
  5. Session-Mariage

    Session de préparation au mariage

    12 janvier 2019 @ 14 h 00 min - 21 h 00 min
  6. Session-Mariage

    Session de préparation au mariage

    13 janvier 2019 @ 8 h 00 min - 17 h 00 min
  7. JMJ au Panama

    14 janvier 2019 - 28 janvier 2019
  8. Session-Mariage

    Session de préparation au mariage

    26 janvier 2019 @ 14 h 00 min - 21 h 00 min
  9. Prier pour les vocations

    Prier pour les Vocations avec le Foyer de Charité de Baye

    1 février 2019 @ 18 h 00 min - 19 h 00 min
  10. Saint-Valentin autrement

    1 février 2019 @ 19 h 30 min - 23 h 00 min
Aller à la barre d’outils